CLINIQUE MORGENTALER — MONTRÉAL
BIENVENUE
SERVICES
FAQ
DECISIONS
APPOINT
AFTER
CONTACT
DIRECTIONS
DOCUMENTATION
FEES
English | Contactez Nous
 
  • Veuillez prendre note que nous sommes déménagés au 1259 Berri Bureau 900 Montréal, Qc.
 
     


Soupçonner et confirmer une grossesse non planifiée est une expérience que la plupart des femmes rencontreront pendant leurs années fertiles. Aucune méthode contraceptive (autre que l’abstinence) n’est efficace à 100%. Il est estimé que chaque femme nord-américaine sexuellement active, utilisant une forme de contraception, aura une moyenne de deux grossesses non planifiées pendant ses années reproductives. L’incidence de la grossesse augmente parmi celles qui n’utilisent aucune méthode. Bien que quelques femmes reçoivent la nouvelle de leur grossesse avec bonheur, la plupart ressentent une variété d’émotions, de l’ambivalence et l’appréhension, à la colère et la dépression. Beaucoup de femmes estiment qu’en raison de leurs croyances, elles devront poursuivre la grossesse, malgré leurs craintes. La plupart des femmes veulent envisager tous leurs choix, bien que difficiles, et beaucoup choisiront d’interrompre leur grossesse. Les statistiques récentes montrent que la moitié des femmes canadiennes faisant face à une grossesse non planifiée choisit l’interruption de grossesse. L’avortement peut également devenir une option dans le cas d’une grossesse planifiée si la situation change; des raisons sociales ou médicales peuvent faire en sorte qu’une femme considère obtenir un avortement.

Les femmes estiment généralement qu’elles ont trois options avec une grossesse : poursuivre la grossesse et avoir un enfant, continuer la grossesse et donner l’enfant en adoption, ou interrompre la grossesse. Le statut monoparental ne porte plus la marque de honte qu’il avait il y a une génération. La plupart des femmes qui choisissent de continuer leur grossesse vont le plus souvent garder leur enfant; l’adoption a diminué sensiblement au cours des dernières années. Cela ne signifie pas que ce n’est pas une option valable; quelques jeunes femmes qui sont aux prises avec des questions morales sur l’avortement, et ne sont pas prêtes pour être mère, prendront cette décision.

Pour la plupart des femmes, cependant, le choix se situe entre continuer la grossesse et garder l’enfant, ou opter pour l’avortement. Ceci s’applique également à toutes les femmes, indépendamment de la situation financière ou sociale. Les femmes mariées, les femmes célibataires, les étudiantes, les travailleuses, les adolescentes, les mères et les grands-mères peuvent toutes se trouver confrontées à une grossesse non planifiée.

Si vous avez constaté que vous êtes enceinte et vous vous sentez confuse devant vos choix, il serait important pour vous de faire ressortir ce qui rend votre décision difficile. Il est souvent très utile d’écrire les différentes options et d’y inscrire les pours et les contres. Cet exercice apporte habituellement plus de clarté sur la situation mais, si vous êtes toujours indécise, il peut être aidant d’en parler avec quelqu’un soit un membre de la famille, un(e) ami(e) ou une conseillère.


Quelques questions à vous poser

Que me fait ressentir le fait d’être enceinte ?
Qu’est-ce que je pense de devenir parent ?
Que me donne chacune de mes options ?
Qu’est-ce que je perds dans l’une ou l’autre situation ?
Qu’est-ce que cela signifie financièrement ?
Comment mes choix sont-ils en accord ou en conflit avec mes convictions et mes valeurs ?

Il peut être utile de résumer vos réponses à ces questions et prendre note de toutes vos autres pensées. Prenez le temps d’y réfléchir quelques jours et écouter vos sentiments.


Lien utile

Un site qui peut vous aider dans votre démarche est le www.pregnancyoptions.info

 
2005 | 2015 © The Morgentaler Clinic